Retour aux articles

Petit guide estival de l’étudiant·e perdu·e

Quand j’étais étudiante, le printemps était pour moi la saison la plus déprimante de toutes : elle amenait la mort annuelle de ma motivation, qui étouffait sous les travaux et les examens. Mais avec le retour du beau temps, vers mai-juin, j’avais comme un regain de vie, telle Mia Wallace s’extirpant du coma.

  • Laure P.

    Laure P.

  • 5 juin 2021
  • 3 min
Petit guide estival de l’étudiant·e perdu·e
Crédit Photo : Mason Dahl sur Unsplash

Et pourtant, on dirait que je savais jamais trop quoi faire de cette énergie renouvelée : comment retrouver un sens à sa vie après une fin de session zombifiante ? Comment profiter de l’été et du temps libre qu’il nous donne ? C’est sûr qu’il y a Netflix, mais bon, on commence à en avoir fait le tour. 

Aujourd’hui je te donne donc mes trucs, dont le premier est de prendre rendez-vous pour ton vaccin si c’est pas déjà fait ! 

Organise plein de pique-niques extravagants 

Cette année, j’ai investi dans une superbe couverte de pique-nique imperméable, 4 $ au Dollarama ! Pratique pour éviter ce moment où, en te levant après deux heures assis·e sur l’herbe et ses fourmis, tu dois demander à ceux qui t’accompagnent : « j’ai tu de quoi su’es fesses ? » 

Pour compléter ça, je suggère des sandwichs pas de croûte coupés en triangles, des fromages fancy, une baguette de la boulangerie, du saucisson, des charcuteries, des petits fruits, un dessert maison, et plein de purell pour pouvoir partager avec tes ami·e·s.

En plus, je dis ça de même, mais si vous avez un vrai repas, c’est tout à fait légal de boire dans certains parcs à Québec (avant 20 h), à Montréal et à Trois-Rivières (mais pas à Sherbrooke, Gatineau ni Drummondville, oupsi).

Inscris-toi à la bibliothèque

Si tu lis cet article, j’évalue à 88% les chances que tu fasses partie de cette catégorie de gens qui disent : « Ouin j’aime ça lire, là, mais je prends pas le temps de le faire... ». Je te comprends, j’en ai longtemps fait partie. Mais je suis tellement contente d’avoir recommencé à lire plus ! Le secret de mon assiduité tient dans l’existence des bibliothèques : non seulement les livres y sont gratuits, mais en plus, ils t’arrivent avec une date limite. Comme ça, pas le choix d’avancer dans ta lecture (on va dire). 

C’est super facile de s’abonner, que tu sois à Montréal, à Québec ou ailleurs. Généralement, tout ce qu’il te faut, c’est une pièce d’identité et une preuve de résidence.

Au cas où tu ne saches pas quoi réserver, voilà vite fait certains de mes coups de cœur :

  • La petite fille qui aimait trop les allumettes de Gaétan Soucy (super bizarre, mais tellement génial) ;
  • La classe de neige d’Emmanuel Carrère (tout doux, mais assez effrayant en même temps) ;
  • Manikanetish de Naomi Fontaine (pour découvrir comment ça se passe dans une école de réserve innue) ;
  • La trajectoire des confettis de Marie-Ève Thuot (un très long roman sur les relations amoureuses qui se dévore en 3-4 jours) ;
  • Folle de Nelly Arcan (sur les questionnements pleins de paradoxes qui habitaient Nelly Arcan).

Si tu es du genre à préférer acheter des livres récents, tu peux aussi aller voir du côté des finalistes du prix littéraire des collégiens, ou bien de ceux du prix des libraires ! Regarder ce que les prix littéraires récompensent, c’est toujours un bon truc pour repérer les lectures qui en valent la peine je trouve.

Achète des plantes

Fais comme tout le monde ces temps-ci et remplis tes espaces avec des végétaux, ça fitte avec n’importe quel type de décor en plus. 

Moi, je ne connais rien aux plantes, mais j’en ai quand même deux : une orchidée, que j’ai depuis je ne sais plus quand, et une plante araignée, que mon amie m’a donnée quand la sienne a eu des bébés. C’est là que j’ai appris que les plantes avaient des bébés qu’on peut récolter comme ça, ben oui, j’y avais jamais pensé. La vie ne cessera jamais de m’étonner.

Mes plantes

Si toi aussi tu aimerais garnir ton appart de plantes sans savoir par où commencer, je peux déjà te dire que ces deux espèces sont faciles d’entretien, puisque je réussis à maintenir les miennes en vie grâce à mes arrosages aléatoires. 

Pour avoir des conseils plus avisés que les miens, le mieux est toujours d’aller en parler à des professionnels de la plante, par exemple chez Folia Design à Québec ou bien chez Plantzy à Montréal. Sinon, le truc de base pour trouver où te diriger : aller sur Google Maps, dézoomer un peu autour de ton adresse, chercher « plantes », et regarder les petits points rouges apparaître sur la carte.

Photo Folia Design

Crédit photo : Folia Design

Lave ton frigo

Avec l’aide et le soutien moral de ma coloc, j’ai lavé le mien la semaine dernière et on s’en porte beaucoup mieux toutes les deux, même si ça a été une épreuve difficile. En effet, on vivait jusque-là avec quantités de miettes variées, trois bouteilles de sauce soya périmées, un vieux fromage moisi et deux mayonnaises habitées : des objets parfaitement indésirables. Maintenant, nous avons un frigo propre et étincelant, ce dont nous sommes très fières. 

Allez hop, c’est ton tour, plus d’excuses maintenant que l’école est finie. Tu peux même dégivrer ton congélateur en même temps ! Avec la chaleur, ça va être super rapide en plus.

Si tu habites chez tes parents, sache que ça te concerne aussi. Imagine à quel point tu les rendrais heureux en procédant à cette tâche édifiante ! 😁

Cuisine des desserts fancy

J’ai toujours été fascinée par la pâtisserie. Les choux à la crème, les mousses au chocolat pralinées, les tartelettes, les mignardises, ces affaires-là, tu sais. J’ai toujours eu vaguement envie d’en faire moi-même, mais ça a l’air tellement compliqué qu’il y a aucune chance que je fasse ça sans être en vacances. Mais là, c’est l’été, j’ai du temps, c’est le moment.

Je ne sais pas encore par quoi commencer : ce gâteau de Ricardo ou bien une des recettes incroyables de cette youtubeuse australienne. 

En tout cas, vu la variété de recettes qu’on trouve sur Internet, il y a de quoi impressionner ses ami·e·s pendant les pique-niques !

 

J’espère que j’ai pu t’inspirer et te donner envie de t’activer avec mes quelques trucs. Encore un dernier avant de partir : si tu es inscrit·e à Lexya, tu as droit à plein de rabais chez une cinquantaine de nos partenaires (restos, boutiques de vêtements, etc.). Ça vaut la peine d’aller y jeter un oeil !

Passe un bel été et à bientôt ! ☀️

D'autres articles qui pourraient t'intéresser