Retour aux articles

Jumeler cours d'été et vacances

Jumeler ses cours d’été avec ses vacances est une réalité propre à plusieurs étudiants collégiaux et universitaires. Certains en ont l’obligation, d’autres le font par choix. Dans les deux cas, tous souhaitent réussir leurs cours et vivre pleinement leur été.

  • Alexia B.

    Alexia B.

  • 17 mai 2022
  • 2 min
Jumeler cours d'été et vacances
crédit: Max Bohme via Unsplash

Mon expérience personnelle

À deux reprises, j’ai moi-même expérimenté la combinaison « cours d’été, travail étudiant et vacances » et j’avoue ne pas avoir toujours trouvé ça facile. Mes amis se faisaient des bons BBQ pendant le golden hour et moi je devais compléter mon examen de 30%. Par contre, avec une légère organisation, j’ai su jumeler mes cours d’été avec mes vacances, et ce, sans trop de tracas. Et puis tu sais quoi ? Ça m’a permis d’alléger quelques sessions par la suite! Si tu souhaites connaître mon expérience et mes quelques trucs pour bien réussir ses cours et vivre pleinement ses vacances, poursuis ta lecture ;) 

Perso, si ton programme d’études te le permet, je te conseille de prendre un ou deux cours pour la session d’été. Reste qu’après une année complète d’étude, on veut souvent reprendre son souffle. De mon côté, j’ai fait un cours pour chacune de mes sessions d’été. Ce sont donc deux cours qui ont été complété pendant ces périodes. De cette façon, il m’a été possible d’alléger mes dernières sessions universitaires (quatre cours au lieu de cinq, ça paraît). Ça ne semble pas beaucoup faire un cours, mais crois-moi, l’été on a souvent envie de faire autre chose (genre prendre un apérol sur sa terrasse 🍹). Dans ce contexte-là, un ou deux cours, c’est bien en masse (mais là, je comprends aussi si tu es dans un programme qui t’oblige à faire une session complète à l’été… ça c’est autre chose). 

Le secret : l'équilibre

Ce que j’ai constaté c’est qu’il faut planifier ses périodes d’étude. Eh oui, organiser mon temps de travail en lien avec l’université a été nécessaire à ma réussite. Parce qu’on va se le dire, rares sont les fois où on a la violente envie d’étudier alors qu’il fait 30°C dehors. Déterminer une journée précise (souvent différente d’une semaine à l’autre) pour avancer mes cours et mes travaux me permettait de décharger mon esprit. À travers les sorties entre amis et le travail, ce n’est pas toujours facile de prioriser ses études pendant cette période de l’année. Me prévoir une journée par semaine pour l’université m'assurais un train de vie équilibré. De cette façon, j’ai pu réussir mes cours, travailler, sortir avec mes amis et prendre du temps pour moi (j’ai même pu prendre quelques apérols sur ma terrasse 😉) 

C’est un peu contradictoire avec ce que je viens de te dire, mais accorde toi aussi le droit de « dérailler » un peu de ton horaire prévu. Je veux dire par là que, si tu as une occasion en or pour genre aller faire un saut en parachute, j’pense que ton cours de psycho des dépendances peut attendre à demain. L’important c’est de ne pas prendre de retard. Fixe-toi un objectif à atteindre pour la fin de la semaine. Comme ça, si la journée que tu avais prévue à ton agenda pour ton/tes cours est remplacée par une journée full épic, tu auras un plan B. 

Bref, l’important c’est de s’assurer d’un équilibre entre ta vie personnelle, l’école et ton travail. Pi on va se le dire, d’un sens, c’est quand même plaisant d'être en short sur son balcon pour faire son cours. Et plus souvent qu’autrement, les cours se donnent jusqu’en juin (bon il y en a quelques-uns qui ont lieu en juillet et en août aussi, mais ce n’est pas la majorité). Ça veut donc dire qu’il te reste encore deux mois complets à enjoy les summer days! ☀️😁

Mes trucs en rafale :

✅ Prendre 1 ou 2 cours au maximum (si c’est possible pour toi)

✅ Prévoir un moment « x » dans ta semaine pour faire ton/tes cours

✅ Ne pas être trop rigide envers soi-même. Si tu as une occasion de fou, précipite-toi dessus… les cours iront à demain

✅ S’assurer d’un équilibre entre ta vie personnelle, l’école et ton travail

Voilà comment j’ai réussi mes cours d’été universitaires. J’espère t’avoir rassuré ou même convaincu de réaliser un ou deux cours cet été. N’hésite pas à nous écrire à lexya.co ou sur Instagram pour nous partager tes trucs à toi aussi. Qui sait, peut-être inspireras-tu d’autres étudiants … 

D'autres articles qui pourraient t'intéresser